Rubrique : Questions-réponses

Quelles sont les formalités à respecter pour mettre fin à une période d’essai ?

Pendant la période d’essai, le contrat de travail peut être rompu librement par l’employeur ou le salarié.

Ils n’ont pas l’obligation de motiver leurs raisons.

Les formalités liées à la rupture du contrat sont simplifiées.
Un délai de prévenance doit toutefois être respecté. Sa durée va dépendre si la rupture de la période d’essai est à l’initiative de l’employeur ou du salarié.
A l’initiative de l’employeur (article L. 1221-25 du code du travail) :
1° Vingt-quatre heures en deçà de huit jours de présence ;
2° Quarante-huit heures entre huit jours et un mois de présence ;
3° Deux semaines après un mois de présence ;
4° Un mois après trois mois de présence.
A l’initiative du salarié (article L. 1221-26 du code du travail) : Délai de prévenance de quarante-huit heures. Ce délai est ramené à vingt-quatre heures si la durée de présence du salarié dans l’entreprise est inférieure à huit jours.

BIENVENUE SUR LE NOUVEAU SITE DE L’UNSA-TPE !