Rubrique : Newsletter

Faire grève ? Des règles à respecter

Dans la petite entreprise où je travaille, il y a de gros problèmes et aucun dialogue.
Dans quelles conditions puis-je faire grève ?

Contrairement aux dispositions applicables dans les services publics, les salariés du secteur privé n’ont pas à respecter un préavis de grève. Il suffit que l’employeur ait connaissance des revendications professionnelles au moment de l’arrêt de travail, peu important les modalités de cette information. A défaut, l’arrêt de travail sera considéré comme illicite (Cass. Soc., 22 octobre 2014, n°13-19858)

Il y a une condition : il faut au moins 2 salariés en mesure de présenter des revendications professionnelles. Présentent ce caractère celles portant sur la rémunération, les conditions de travail ou encore sur l’exercice du droit syndical. Tel n’est pas le cas si vous faîtes grève uniquement pour soutenir un collègue qui est convoqué à un entretien disciplinaire. L’employeur doit avoir connaissance des revendications professionnelles au moment de l’arrêt de travail. Le mouvement est considéré comme illicite lorsque l’employeur n’a pas eu connaissance des revendications avant le déclenchement de la grève. Ce défaut de communication équivaut à une absence de revendications (Cass. soc., 19 novembre 1996, n° 94-42.631).
Aucun formalisme n’est prévu quant à la présentation des revendications.

BIENVENUE SUR LE NOUVEAU SITE DE L’UNSA-TPE !