Rubrique : Newsletter

Démission pour suivre le conjoint

Je suis un salarié en CDI dans une TPE.
Je souhaite démissionner suite à un changement de résidence pour suivre mon conjoint qui a un nouveau travail.
Aurai-je droit à l’allocation chômage ?

En principe, seuls les salariés démissionnaires pour un motif reconnu légitime par l’Unédic bénéficient de l’allocation d’assurance chômage (Accord d’application, no 14 ; Circ. UNÉDIC no 2017-20, 24 juill. 2017).

Concernant la démission à la suite d’un changement de domicile, est présumé légitime le départ volontaire du salarié :
— âgé de moins de 18 ans qui rompt son contrat de travail pour suivre ses ascendants ou la personne qui exerce l’autorité parentale ;
— âgé de moins de 18 ans, placé sous une mesure de protection juridique (sauvegarde de justice, curatelle, tutelle), qui démissionne pour suivre son parent mandataire spécial, curateur ou tuteur ;
— qui quitte son emploi pour suivre son conjoint qui change de résidence pour exercer un nouvel emploi. Le nouvel emploi peut soit être occupé à la suite d’une mutation au sein d’une entreprise, soit être la conséquence d’un changement d’employeur décidé par l’intéressé ou correspondre à l’entrée dans une nouvelle entreprise par un travailleur qui était antérieurement privé d’activité. Le nouvel emploi peut également correspondre à une création d’entreprise par le conjoint de l’intéressé.

Sont assimilés au conjoint : le concubin, la concubine ou la personne liée avec le salarié par un pacte civil de solidarité (Pacs), dès lors qu’il est établi que la situation de concubinage ou de Pacs est antérieure à la rupture du contrat de travail.

BIENVENUE SUR LE NOUVEAU SITE DE L’UNSA-TPE !