entretien_annuel.jpgL’employeur a le droit d’évaluer le travail de ses salariés. Cela découle de son pouvoir de direction. Le salarié qui refuse l’entretien a un comportement fautif qui peut être sanctionné.

Toutefois, avant d’évaluer l’aptitude professionnelle de ses salariés, l’employeur doit les informer des techniques et des méthodes qu’il va utiliser (Code du travail, art. L. 1222-3).

A défaut, les salariés peuvent légitimement refuser de se rendre à leur entretien annuel d’évaluation.

lisere-web.png