chaussures-securite.jpgL’employeur, en raison de son obligation générale de sécurité à l’égard de ses salariés, peut sanctionner un salarié qui ne respecte pas les règles de sécurité et donc qui ne met pas son équipement de protection individuelle (EPI).

Suivant la gravité de la faute, la sanction peut aller du simple avertissement au licenciement disciplinaire.

Mais pour exiger que les salariés respectent leurs obligations, l’employeur doit les informer sur les règles en vigueur dans l’entreprise (affichage des consignes de sécurité, règlement intérieur, sanctions, etc.) et les former à la sécurité.

Un défaut de formation ou d’information du salarié contribuerait à diminuer la responsabilité du salarié en cas de manquement.

lisere-web.png