arret-travail-.jpgL'employeur n'est pas tenu, en cas de maintien de salaire, de faire l'avance des indemnités journalières que doit verser la caisse de l'assurance-maladie.

La loi en effet ne l’oblige pas.

Toutefois, la convention collective applicable peut prévoir des dispositions plus favorables.

lisere-web.png