mutuelle.jpgDepuis la loi de finances pour 2014, la participation de l’employeur (et du comité d’entreprise le cas échéant) au financement de la mutuelle mise en place dans l’entreprise au profit des salariés est considérée comme un avantage imposable.

En revanche, la part de cotisations versée par le salarié est restée non imposable.

lisere-web.png