TPE-Reunion-300.jpgDominique Corona, secrétaire national de l'Unsa, a rendu visite à l'Union Régionale Réunionnaise dirigée par Erick Chavriacouty. L'occasion pour le syndicat d'évoquer les futurs élections TPE pour les salariés réunionnais.

"Nous faisons un gros travail d'informations et de conseils auprès des salariés", explique le secrétaire général de l'Unsa Réunion, Erick Chavriacouty. Petite nouveauté pour cette deuxième élection, les salariés pourront élire pour quatre ans leur propre représentants syndicaux au sein d'une commission paritaire locale. "Avec la loi travail, dans trois ans la question des négociations autour de l'application des conventions collectives dans les départements d'outremer va être abordée", explique Dominique Corona. Une tâche importante qui reviendra aux futurs représentants syndicaux.

Au-delà de l'application des conventions collectives, la question de la santé au travail est un autre axe prioritaire pour l'Unsa. Le syndicat compte bien mobiliser sur ces axes importants les salariés réunionnais. L'objectif affiché est d'obtenir la barre des 8% des suffrages pour devenir représentatif dans la branche. "Ces élections sont importantes pour la représentativité", rappelle le secrétaire national; et ainsi permettre de discuter directement autour de la table avec les partenaires sociaux.

logo-TPE-150px.pngPrès de 4,7 millions de salariés de TPE, dont 60 000 rien qu'à la Réunion, sont appelés à voter nationalement.
Aujourd'hui l'Unsa revendique 250 000 adhérents au niveau national et 4 000 au niveau local.
Les élections TPE auront lieu du 28 novembre au 12 décembre prochains.

Les salariés inscrits sur les listes électorales pourront voter par correspondance et sur internet.

Extrait d'interview publié par Clicanoo.re (photo JD).

lisere-web.png